Imprimer

Matériaux : le cadre risque-t-il d'être endommagé par la gravure du numéro ?

Non, si la machine est bien réglée, les cadres aluminium ou acier ne posent aucun problème, sauf peut-être pour les vélos de compétition à tubes très allégés et soumis à des efforts intensifs. Pour éviter tout risque de corrosion, la gravure est recouverte d'un autocollant de protection spécifique, fourni par la FUB.

Nos homologues allemands de l'ADFC, dont nous suivons l'exemple, se sont basés sur une évaluation de l'Université Technique de Aachen, et n'ont eu connaissance d'aucun cas de rupture de cadre induite par la gravure du numéro, sur 1 million de vélos gravés en 10 ans.
Des cyclistes ont déjà fait graver des vélos de course d'environ 9 kg, cadre alu fourche carbone, sans problème. Pour de tels vélos, veillez toutefois à ce que le numéro soit gravé au bon endroit (tube recevant le tube de selle, près d'un raccord), car les tubes des cadres allégés sont moins épais au centre. Le haut du tube recevant le tube de selle est un des 3 points les plus solides du cadre. Les 2 autres sont la douille de direction et la boîte de pédalier, inaccessibles pour la gravure sur un vélo monté.
Attention : il est formellement déconseillé de faire graver des tubes carbone ou titane, sauf si cette opération est intégrée dans le processus de fabrication, avant traitement thermique du cadre.

Article précédent   Article suivant