Marquer, graver ou tatouer : certains revendeurs ou loueurs proposent un marquage par "tatouage" ou pose d'étiquettes. Est-ce la même chose ?

Non, tous les pays qui ont développé le marquage à grande échelle et ont obtenu des résultats probants utilisent un marquage par gravure.
Le numéro est gravé directement sur le vélo (applicable aux cadres acier ou alu). Compte tenu de l'épaisseur des tubes, limer ce numéro fragiliserait le cadre. Le vélo deviendrait ainsi invendable, …pour peu que l'acheteur fasse un minimum attention. 
Le "tatouage" (marquage chimique) ou le collage d'étiquettes ne permettent pas d'assurer la traçabilité d'un vélo face à un simple "grattage" de surface. En effet, même si la qualité des étiquettes les rend très difficiles à décoller sans laisser de traces, il suffit de rendre le numéro illisible pour que le marquage devienne inutile...

Article précédent   Article suivant