Imprimer

Pourquoi ?


En France


Plus de 400 000 vols de vélos sont recensés par an, soit 1/6ème des ventes.
Chaque année, plus de 150 000 vélos retrouvés abandonnés ne peuvent être restitués, faute d'identification, et seulement 2 à 3 % des victimes de  vol récupèrent leur vélo.

Le vol décourage les cyclistes : près de 1/4 renonce à racheter un vélo. Les cyclistes qui rachètent un vélo après un vol se contentent bien souvent d'un vélo d'occasion ou bas de gamme. Globalement, le vol des vélos tire le marché du cycle vers le bas et fait perdre 80 000 cyclistes par an.
graphique après un vol de vélo


Ces conclusions sont extraites de l'enquête de l'IFRESI-CNRS et du bureau d'études Altermodal. Vous pouvez télécharger le rapport final publié en 2003.

La FUB s'est inspirée de ces expériences en choisissant uniquement les procédés les plus fiables. Grâce au système BICYCODE®,  qui repose sur des opérateurs locaux référencés et sur un partenariat avec les forces de l'ordre, 7 à 10 % des vélos marqués sont restitués à leurs propriétaires suite à un vol, alors que seuls 2 à 3 % le sont en absence de marquage.

EuropeEn Europe

Le marquage de vélos a fait ses preuves dans plusieurs pays européens. Au Danemark et dans plusieurs régions allemandes, grâce au marquage, les chances de récupérer son vélo après un vol peuvent dépasser 40 % ! 

Plusieurs autres pays ont commencé à expérimenter le marquage : Belgique, Pays-Bas, Grande-Bretagne, Finlande, Etats-Unis ...

C'est pourquoi depuis 2004,
la FUB développe le BICYCODE®.