Imprimer

Historique


La naissance de Bicycode


A partir d'expériences de plusieurs pays européens, la FUB a mis en place le système Bicycode :
- un marquage ineffaçable et facilement identifiable,
- une base de données nationale gérée par la FUB,
- un fichier des vélos marqués consultable par les forces de l'ordre pour faciliter la restitution.
Le marquage BICYCODE est conforme aux recommandations du Comité de Suivi Interministériel Vélo composé de représentants de l'Etat, de professionnels du cycle et d'associations d'usagers.

FAQ


Evolution du nombre de vélos marqués depuis 2004

statistiques - marquage BICYCODE- 2004-2013


Carnet de route

  • Mars 2014 : bilan 2013 du marquage BICYCODE® : le cumul de vélos marqués depuis le lancement du BICYCODE® en 2004 se monte, fin 2013, à plus de 170 273. en 2013, 34 435 vélos ont été marqués, une progression de +15% par rapport à 2012. télécharger ce bilan BICYCODE® 2013

  • Juin 2013 : les tests antivols 2013 sont sortis! 
    Avec 89 antivols référencés, vous trouverez forcément celui qui vous convient. Privilégiez bien sûr : ceux estampillés "2 roues" (très résistants). 
    Et préférez le "duo gagnant ": antivol de qualité + marquage BICYCODE®
    Pour consulter et télécharger librement les tests antivols, cliquez ici.

2012
  • Septembre 2012 : Mise en service du nouveau site internet www.bicycode.org 
    En 2012, le site internet www.bicycode.org et sa base de données ont été entièrement rénovés. De nouvelles fonctionnalités ont été développées, afin de répondre aux évolutions des besoins des utilisateurs (propriétaires de vélos marqués – particuliers et gestionnaires de flottes de vélos professionnels, opérateurs de marquage, forces de l’ordre et gestionnaires du site et de la base de données). Ce nouveau site internet www.bicycode.org a été mis en fonction le 14 septembre 2012. Une attention particulière a été portée sur une navigation plus fluide, un désign épuré, le tout visant à améliorer l’information des visiteurs et à offrir de nouveaux services aux usagers cyclistes.

  • Janvier 2012 le Plan National Vélo du 26 janvier 2012, tant par son contenu, que par les actions engagées dans son prolongement, notamment par le Coordonnateur Interministériel pour le développement de l'usage du vélo (Dominique Lebrun), amorce un changement d'échelle, avec la reconnaissance du système Bicycode par l'Etat comme système de référence pour la lutte contre le vol des vélos. Au nombre des mesures du Plan National Vélo, figure le développement du marquage à la source des vélos, accompagné d'une demande d'information des forces de l'ordre pour une généralisation de l'utilisation du fichier des vélos marqués Bicycode.

  • Mars 2012 : publication du bilan 2011 du marquage Bicycode. Ce bilan comptabilise un cumul de plus de 115 000 vélos marqués sur le territoire national au 31.12.2011. En 2011, le réseau des opérateurs Bicycode a marqué 14580 vélos, auxquels s'ajoutent les vélos marqués à la source par le fabricant Arcade Cycles et les kits de marquage contenus dans les packs Sécurité ABUS.
2011
2011 : à la suite d’un audit réalisé à l’automne 2010, la rénovation informatique du système Bicycode est en cours. Un cahier des charges détaillé de 70 pages a été élaboré dans l'objectif de refonte et de sécurisation du site et de développement de nouvelles fonctionnalités, répondant aux évolutions des besoins des usagers cyclistes.
2010
Septembre 2010 : la Préfecture de police de Paris dispose désormais d'un accès au fichier des vélos volés. Voir le communiqué de presse.
Juin 2010 : Intercycles (Arcade Cycles), le fabricant des vélos de la marque Arcade basé en Vendée, est le premier fabricant de cycles à mettre en place du marquage Bicycode à la source : il s'agit de numéros Bicycode gravés en usine sur le cadre des vélos.
Avril 2010 : ABUS lance les packs Sécurité. Composés d'un antivol en U de qualité, d'une assurance vol de vélos et d'un marquage Bicycode. 
2009
Septembre 2009 : la Ville de Colmar - première ville française à avoir mis en place une subvention par foyer pour l'achat d'un vélo - se met désormais au marquage ! Pour chaque vélo subventionné, le marquage Bicycode est désormais obligatoire. Et bien entendu le gravage est également proposé aux autres cyclistes colmariens à Colmar vélo gare.
Janvier 2009 : opération marquage gratuit en milieu scolaire, c'est reparti ! L'opération initiée fin 2007 et menée avec succès tout au long de l'année 2008 est reconduite en 2009. Ce ne sont pas moins de 5000 vélos qui seront marqués gratuitement en milieu scolaire.
2008
Novembre 2008 : en Indre-et-Loire, la Préfecture lance l'opération "Marquage des vélos : un vaccin contre le vol". Elle entend ainsi encourager le marquage Bicycode en organisant, en partenariat avec Détours de Loire, six journées de marquage grand public. Ces opérations prendront place dans plusieurs villes de l'agglomération tourangelle entre fin novembre et fin décembre, et offriront le marquage gratuit à tous.
Juin 2008 : l'association CADR67 de Strasbourg a noué un partenariat avec plusieurs détaillants cycles de l'agglomération, qui souhaitent proposer à leurs clients le marquage et l'option assurance vol. Le CADR67 propose aux détaillants des carnets de coupons valables pour un marquage. A l'occasion d'un achat de vélo, le vélociste peut inviter le cycliste à acheter un antivol solide, et lui offrir un coupon permettant de faire graver le vélo au local du CADR67.
Avril 2008 : à l'occasion du 10ème congrès de la FUB, REVV Valence organise une session de formation pour les associations souhaitant s'initier au marquage. REVV a construit un atelier de marquage mobile : la remorque stockant le matériel sert aussi d'établi en se dépliant, et est munie d'un panneau solaire qui recharge la batterie de la machine à graver. 
Mars 2008 : une délégation italienne rend visite à la FUB. Notre dispositif de marquage suscite un vif intérêt chez nos amis transalpins. Le vol de vélos est aussi une préoccupation dans les villes italiennes où la pratique du vélo connaît un important essor. Quelques villes d'Italie du Nord ont déjà amorcé des actions de prévention du vol en collaboration avec la FIAB, et pourraient se porter volontaires pour expérimenter le Bicycode en Italie. A suivre...
2007
Novembre 2007 : lancement de l'opération "10000 vélos à marquer dans les établissements scolaires" avec le soutien de la DGMT du Ministère des Transports.
Octobre 2007 : au Roc d'Azur, le grand événement VTT à Fréjus, les étudiants - et futurs professionnels du cycle - du CNPC Sport font découvrir le Bicycode aux participants.
Juillet 2007 : une bonne initiative de Chambéry Métropole en faveur de la prévention du vol de vélos : diffusion de flyers portant quelques conseils pratiques sur les vélos en stationnement, et dans plusieurs magasins spécialisés, dont Décathlon et Intersport. On peut aussi trouver à Chambéry, directement sur des arceaux à vélo, un autocollant avec un schéma montrant comment attacher son vélo.
2006
Mai 2006 : le Bicyode est dans la presse. Suite à un article du Figaro sur ce sujet, RMC, Europe 1, RTL et TF1 diffusent un reportage sur la prévention du vol et le marquage Bicycode. 
Février 2006 : la FUB rencontre l'AFAQ-AFNOR et plusieurs fabricants d'antivols, en vue de normaliser les tests d'antivols. Ce travail, assuré par REVV Valence, pourrait déboucher sur la création d'un label de qualité NF antivols vélos, mais la réponse définitive est en attente du fait d'un projet de norme européenne.
Janvier 2006 : à Strasbourg, suite à une rencontre avec le CADR67 et la FUB, la Police fait procéder à une inspection des vélos stockés en fourrière. Ce contrôle a permis d'identifier et restituer une quinzaine de vélos, soit plus du tiers des vélos marqués d'un numéro Bicycode volés à Strabourg. La FUB est satisfaite de ce résultat, qui conforte notre démarche et nos choix techniques. Nous encourageons nos partenaires et nos associations à étendre cette expérience dans les autres régions, en informant bien Polices Nationale et Municipale. 

2005
Mai 2005 :  au Havre, à l'occasion de "la Petite Boucle", Décathlon noue un partenariat avec l'association S.A.Bi.Ne pour inviter les cyclistes à faire marquer leur vélo. 
Janvier 2005 : à Bordeaux, la Police retrouve une centaine de vélos chez un voleur. Suite au reportage diffusé par France 2, le lendemain 1500 cyclistes passent au commissariat central de Bordeaux dans l'espoir de reconnaître leur vélo ! La Police les encourage à faire graver leur vélo.
Bicycode : des origines au démarrage en 2004
5 - 6 juin 2004 : ça y est, ça démarre vraiment à Chambéry, agglomération lauréate du Guidon d'Or FUB 2004, ainsi qu'à Haguenau, Nantes et Strasbourg, à l'occasion de la Fête du Vélo.
Lancement du site www.bicycode.org
16 avril 2004 : premiers numéros Bicycode gravés lors de la Journée d'Etudes de la FUB, à Marseille, avec démonstration des machines de marquage par 3 fabricants.
Janvier 2004 : soutien financier au projet de la Fondation Transdev.
Octobre 2003 : premiers engagements des 7 villes-pilotes soutenants le marquage Bicycode.
Juin 2003 : premières propositions de la FUB à un groupe de villes dans lesquelles le contexte paraît le plus favorable à la mise en place du Bicycode.
Avril 2003 : la FUB est reçue au Ministère de l'Intérieur pour le dossier marquage.
Mars 2003 : Vélocité publie les premiers résultats de tests d'antivols vélos.
Décembre 2002 : la FUB présente un avant-projet, approuvé par le Comité de Suivi Interministériel Vélo. Parallèlement, création de la Commission Antivols à Valence.

Juillet 2002 : la FUB constitue un groupe de travail interne dont l'objectif est de mettre en place un système de marquage de vélos.
Juin 2001 : le Comité de Suivi Interministériel Vélo émet des recommandations pour le marquage des vélos.